D’où vient le symbole BAR des machines à sous ?

Si vous jouez régulièrement aux machines à sous, il y a de fortes chances que vous voyiez les symboles habituels sur les rouleaux. Des cloches, le numéro 7, des fruits… et un symbole plutôt énigmatique : le symbole BAR. Mais quelle est sa signification ?

Pourquoi trouve-t-on également des fruits sur les machines à sous ? Tous ces symboles seraient-ils liés ?

Il n’y a rien vis à vis du symbole BAR qui vous ferait penser qu’il s’agit d’un élément clé du jeu sur les machines à sous, c’est également le cas pour les symboles de fruits.

Symbole BAR des machines à sous et prohibition

Pour comprendre cela, il nous font plonger dans un moment historique que l’on retrouve souvent au cinéma, la prohibition aux États-Unis.

L’origine du symbole BAR

À l’époque où certains pensaient qu’il serait bon d’interdire l’alcool, ces mêmes personnes voulaient interdire les jeux d’argent, en particulier les machines à sous.

Machine à sous de la compagnie Bell Fruit GumAu début des années 1900, lorsque les bandits manchots ou les premières machines à sous étaient interdits en raison de la stricte interdiction des jeux d’argent aux États-Unis de l’époque. Les établissements ont trouvé un moyen d’inciter les clients à faire tourner les rouleaux en offrant du chewing-gum comme gain. C’est pourquoi les cerises et le citron sont souvent présents dans les machines à sous aux fruits, car ce sont des saveurs de chewing-gum.

En 1909, la société Industry Novelty Company a été la première à créer des machines à sous mécaniques aux fruits. Ils ont été suivis par la Mills Novelty Company basée à Chicago qui a fabriqué ses machines à sous avec une seule différence, un symbole BAR sur les bobines. Ce symbole BAR sur les rouleaux d’une machine à sous Mills Novelty Company était en fait la photo d’un paquet de chewing-gum, qui a été remplacé par le symbole BAR que nous connaissons aujourd’hui.

La société Mills a donc eu une idée lumineuse. Ajouter un vendeur de chewing-gum sur le côté de la machine ! Chaque fois que vous y mettez une pièce, vous pouvez tirer le levier pour y récupérer un paquet de chewing-gum (la plupart des gens ne s’en souciaient pas).

Ce n’était plus seulement une machine à sous, mais un distributeur automatique de chewing-gum qui vous permettez de jouer en extra un tour de machine à sous.

Vous pouvez retrouver sur l’image suivante, le tableau des gains de l’époque affiché aux joueurs… enfin aux acheteurs de chewing-gum !

Tableau de gain dune machine a sous Bell Fruit Gum

Ce phénomène a connu un grand succès et la période 1910-1922 est connue dans le milieu des machines à sous, sous le nom de “l’âge du chewing-gum”. Auparavant, les machines à sous avaient tendance à utiliser des symboles de cartes à jouer, avec des connotations de jeu évidentes, mais Mills a changé pour des symboles de fruits, les saveurs, et le BAR était le paquet de chewing-gum. Ils ont protégé les symboles par des droits d’auteur, même si cela ne leur a pas fait beaucoup de bien car tout le monde les a copiés.

Les personnes d’un âge avancé peuvent se souvenir d’un tube des années 1960, “Simon Says”, interprété par un groupe appelé “1910 Fruit Gum Company”.

Vous savez maintenant d’où vient leur nom. Et qui sait, écouter cette musique pendant vos sessions vous portera peut-être bonheur ! Et si c’est pour une session en ligne, n’hésitez pas à consulter notre sélection des meilleurs casinos Français.

À propos de l'auteur

Karina
Karina
Diplômée de la EMAS Business School, je me suis expatriée à Malte où je me suis spécialisée dans la rédaction d'articles web pour les casinos et le poker en ligne, en langue Russe et Française. J'espère que mes articles vous satisferont et vous apporteront de nouvelles connaissances !

 

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

🥇 Top casino

Promotion Cresus
Bonus 1000€ chez le casino WinOui
Promotion banzai slots

🎰 Machines à Sous