Les Règles du Canasta – Comment Jouer ?

Vous êtes nombreux à vous poser des questions sur les véritables règles du Canasta et comment y jouer dans les règles de l’art.

Les Règles du Canasta – Comment Jouer

Beaucoup de personnes débattent des règles du Canasta entre amis et tombent sur de nombreux désaccords.

Nous avons donc fait des recherches extensives pour établir la meilleure fiche de jeu du Canasta, afin de clore tous les débats.

Consultez donc notre article pour appliquer parfaitement les règles du Canasta et y jouer dans des conditions optimales.

Profitez en bonus de nos conseils pour gagner du Canasta, découvrez son histoire et ses alternatives afin de pimenter vos parties.

Qu’est-ce que le Canasta ?

Le Canasta est un jeu de cartes très populaire en Amérique. Il s’agit d’un jeu qui peut être familial, mais aussi auquel on peut jouer entre amis.

Prérequis pour jouer au Canasta

Nombre de joueurs : entre 2 et 6 joueurs
Age : à partir de 7 ans
Matériel : 2 paquets de 54 cartes, soit 108 cartes au total

Durée d’une partie de Canasta

Temps de préparation : 2 minutes
Temps de jeu : environ 20 minutes

Comment jouer ?

En premier lieu, si vous jouez à 4 ou plus, il faut former des équipes d’au minimum 2 joueurs.

Après avoir mélangé les cartes, le donneur distribue 11 cartes à chaque joueur. Celles qui restent seront le talon, qui sera mis au centre de la table, face cachée. Le donneur tire une carte de cette pile et la met sur la table. S’il s’agit d’un 2 ; d’un 3 rouge, ou bien d’un joker, mettez la carte dans le rebut.

Si vous vous retrouvez avec un, ou plusieurs, 3 rouges, échangez les contre une carte du talon. En effet, il s’agit de cartes bonus. Le joker, ainsi que les 2 sont des wildcards. Ces derniers peuvent prendre la valeur que vous souhaitez dans vos combinaisons.

Les 3 rouges valent 100 points ; le joker équivaut à 50 points ; vous aurez 20 points pour l’as et le 2 ; les figures, mais aussi les cartes de 8 à 10 vont vous donner 10 points chacune. Pour avoir 5 points, utilisez les cartes de 4 à 7 ou ayez trois cartes 3 noires.

Pendant votre tour, vous devrez tirer une carte dans le talon ou le rebut. Si vous décidez de piocher dans ce dernier, il faut que la carte soit utilisée immédiatement dans une combinaison que vous avez déjà, ou dans un brelan.

Pour poser une série, vous devez avoir au minimum trois cartes du même rang. Vous pouvez aussi compléter une série déjà existante, mais toujours avec minimum trois cartes.

Le but est de former des combinaisons de 7 cartes. Vous avez la possibilité de continuer de les compléter, mais cela ne vous vaudra pas des points en plus.

Une fois que vous finissez votre tour, vous devez mettre une carte dans le rebut, face visible.

Le jeu se finit quand un joueur n’a plus de cartes.

Pour compter les points il faut additionner les valeurs de vos cartes à celles de vos combinaisons. Chaque combinaison à sa propre valeur : une canasta impure (avec des wildcards) vaut 300 points, tandis qu’une pure (sans wildcards) vous en donnera 500. Vous gagnez 100 points pour tous les 3 rouges que vous avez déclarés et 800 si vous avez quatre cartes 3 rouges déclarées. Vous gagnez 100 points si vous sortez de table, et 200 si c’est après avoir effectué un brelan de 7 complet. Vous avez aussi des pénalités : 100 points en moins si vous n’avez réalisé aucune combinaison ou si vous n’avez pas déclaré un 3 rouge. Si vous en aviez quatre non déclarées, vous perdez 800 points.

Comment Gagner au Canasta ?

Il faut être le premier à atteindre les 5.000 points.

Conseils pour gagner au Canasta

Si vous avez 3 noires, n’hésitez pas à vous en défaire afin de gêner votre adversaire. C’est une carte qui ne peut pas servir, donc si vous voyez qu’un joueur prend un peu trop d’avance, n’hésitez pas à le ralentir.

N’hésitez pas à surveiller la défausse, mais aussi de vous souvenir des cartes qu’elle contient. Regarder les séries de vos adversaires vous aidera à déduire ce qu’ils tentent d’avoir.

Ne posez pas toutes vos combinaisons. Si vous le faites, vos adversaires sauront les cartes que vous cherchez. N’hésitez pas à attendre qu’une combinaison soit presque complète pour commencer à la poser.

Ne défaussez pas vos wildcards. Vous ne pouvez pas les gaspiller, même si vous ne voulez pas forcément les garder en main toute votre partie. Ce sont des cartes qui valent beaucoup de points, mais qui peuvent aussi vous sauver la mise si vous n’arrivez pas à faire une combinaison.

Attendez que la pioche soit presque finie avant de terminer votre jeu. Comme ça, vous serez sûr d’avoir exploré toutes les possibilités.

Histoire du Canasta

Ce jeu a été créé par Segundo Santos et Alberto Serrato, en 1939, en Uruguay. Le Bridge était le jeu en vogue, et Segundo y jouait très souvent pendant des nuits entières. Il souhaitait trouver un jeu plus relaxant, et après en avoir essayé plusieurs, dont le Rami, il se décide à créer une variante. Le Canasta est donc un mélange entre le Rami et le Bridge.

Segundo Santos propose à un de ses amis, Alberto Serrato, de tester ce jeu. Ils y passeront des semaines, à peaufiner les règles et trouver les mmeilleures combinaisons.

Ils appelèrent ce jeu Canasta grâce à un panier. Les deux amis avaient gardé un petit panier pour stocker leurs cartes de jeu, qu’ils avaient donc décidé d’appeler Canastillo. Mais quelqu’un leur conseilla Canasta, car c’était plus court, et c’était un nom dont on se souviendrait.

C’est après la Seconde Guerre Mondiale que le jeu se fait connaître aux Etats-Unis. Cependant, ce ne fut pas Santos et Serrato qui réussirent à gagner de l’argent grâce à ce jeu. Josephine Artayate de Viel était partie en déplacement à New York et a introduit ce jeu de par ses amis. En 1949, un éditeur de jeu demande à Josephine si elle peut lui écrire les règles du jeu, afin de les publier. Elle le fit, et en 1951, les éditions Hoyle en sortirent une version définitive.

En 1953, le Canasta a le droit à une trentaine de livres sur son sujet. Il commence à être connu dans le monde entier, y compris en Asie.

Segundo Santos et Alberto Serrato ne demandèrent jamais les droits d’auteur.

Variantes au jeu de Canasta

Il existe une variante où les joueurs doivent tirer les cartes de la pioche par deux. Ceci ajoute des possibilités à chaque joueur, qu’elles soient positives ou négatives.

Vous pouvez aussi faire un Canasta à deux mains. On vous distribue 22 cartes au total, 11 dans chaque main. Tant que vous n’avez pas épuisé la première, vous ne pourrez pas jouer la deuxième. Ceci ajoute de la difficulté au jeu et peut devenir très amusant.

Essayez de jouer au Rami, dont est tiré le Canasta. Son but est le même : poser le plus de cartes possibles, et avoir le moins de points dans sa main.

Alternatives

Si vous aimez les jeux de stratégie, vous pouvez essayer Allegra. Le but de ce jeu est d’obtenir le plus petit score possible. Chaque joueur possède 15 cartes au début de la partie, qui va se dérouler en 3 manches.

Le jeu Dino Draft permet aux enfants d’apprendre le principe de “pick and pass”. Il peut se jouer en famille et reste un jeu de stratégie. Les joueurs doivent gagner le plus de points possible, en ayant des cartes de la même couleur (ou avec le même dinosaure) que les cartes mission qui leur sont confiées.

Il existe aussi le jeu Art Robbery. Vous devez réussir à récolter le plus de butin de vos adversaires, après avoir réussi le casse du siècle. Mais il ne faut pas oublier de trouver des Alibis pour ne pas vous faire attraper par les autorités.

Conclusion

Notre article sur les règles du Canasta et comment y jouer au mieux se termine.

J’espère qu’il a pu répondre à toutes vos questions et vous faire découvrir de nouvelles choses pour profiter encore plus de ce jeu à l’avenir.

Vous avez d’autres questions sur les règles du Canasta ? Souhaitez-vous partager vos propres alternatives du Canasta à nos lecteurs ? Faites-le savoir en commentaire ci-dessous.

Bon jeu !

 

🥇 Top Poker


🎰 Machines à Sous